En poursuivant votre navigation sur ce site vous acceptez l'utilisation de cookie
afin de nous permettre d'améliorer votre navigation.En savoir plus
J'accepte
  > 
  > 

Les nouvelles conditions du PTZ en 2020

03 Février 2020
Les nouvelles conditions du PTZ en 2020 
 
Maintenu par la loi de finance pour 2020, le prêt à taux zéro ou PTZ est un prêt sans intérêt accordé sous conditions de ressources par l’État, en complément d’un crédit immobilier classique. Dans quelles zones ? pour quels types de logement ? pour quels montants ? Voici les conditions pour en bénéficier cette année.
  
Véritable coup de pouce financier octroyé par l'état, le PTZ est destiné aux personnes qui achètent ou font construire leur toute première résidence principale ou qui n’ont pas été propriétaires de leur logement principal au cours des deux dernières années précédant l’offre de prêt. Sans frais de dossier ni intérêts, ce prêt ne permet pas à lui seul l’acquisition d’un logement et doit être associé à un prêt immobilier principal avec éventuellement un apport personnel du primo-accédant. Il est accordé par des banques ayant signé une convention avec l’État et la société de gestion du dispositif.
Néanmoins l’année 2020 marque une évolution des conditions pour en bénéficier que ce soit pour l’immobilier ancien comme pour le neuf.
  
Focus sur les zones d’octroi du PTZ :
 
-Zone A bis : Paris et sa proche banlieue
-Zone A : le reste de la région parisienne
-Zone B1 : les grandes agglomérations de plus de 250 000 habitants, certaines villes du littoral et de la Corse et les DOM (Rennes, Nantes)
-Zone B2 : les communes de 50 000 habitants à 250 000 habitants (Quimper, Brest)
-Zone C : le reste de la France
 
Pour ce qui est de l’octroi du PTZ pour l’achat d’un logement neuf, la loi de finance a évolué en faveur des ménages devenant propriétaire hors des zones considérées comme très tendues (A et B1). Ainsi le PTZ concernant dorénavant les logements neufs sur l’ensemble du territoire (métropole et outre-mer).
Concernant l’immobilier ancien le PTZ est cette fois ci conditionné par des critères de performance énergétique. Désormais, les opérations réalisées doivent permettre au logement d’atteindre une performance énergétique inférieure à 331 kWh/m² (soit au moins l’équivalent d’une étiquette énergie E), évaluée sur les usages de l’énergie pour le chauffage, la production d’eau chaude sanitaire et le refroidissement.
  
COMMENT EN BENEFICIER ?
Pour profiter du PTZ 2020, il faut être primo accédant, c’est-à-dire na pas avoir été propriétaire de sa résidence principale lors des deux dernières années.
Autre critère pour en bénéficier, un plafond de revenus est applicable, selon la zone géographique. Selon les derniers barèmes publiés, le plafond de ressources est de 60 000 euros pour une famille de 4 personnes en zone B1, comme à Rennes, ou encore 37000 euros pour une personne seule en zone A, comme à Paris



vous aimerez aussi :


image-quiberon
25 Janvier 2020

VIVRE AU BORD DE MER

Une maison au bord de mer pour l’été ou pour l’année. La ville de Quiberon est une destination ou [...]
jeu-concours

REGLEMENT JEU CONCOURS

Gagnez vos places pour l’Open de Tennis à Quimper. 1er Lot 2 Places VIP  valable du 27 janvier au 30 [...]
deco-noel
02 Décembre 2019

C'est bientôt Noël !

Comment décorer votre logement pour les fêtes ? Quelles couleurs ? Quelle matières ? Découvrez les tendances de [...]



urbatys vous accompagne dans votre projet immobilier



news, animations, conseils...suivez-nous sur facebook
appartement  |  maison  |  terrain  |  Acheter  |  Louer  |  Investir  |  Vendre  |  Actualités  |  Qui sommes-nous  |  Contact