En poursuivant votre navigation sur ce site vous acceptez l'utilisation de cookie
afin de nous permettre d'améliorer votre navigation.En savoir plus
J'accepte
  > 
  > 

Quelle tendance pour le crédit immobilier en 2017 ?

12 Décembre 2016
hausse taux d'intérêt
Depuis leur chute vertigineuse que nous avons constaté ces derniers mois, les prédictions vont bon train quant à la prochaine hausse des taux d’intérêts. On entend parler d'une hausse en douceur des taux d'emprunt immobilier : qu'en est- il ?

Une hausse légère des taux d'emprunt pour début 2017

Selon l’Observatoire CSA/Crédit Logement, le taux moyen - toutes durées d’emprunt confondues - est descendu à 1,46 % au 3ème trimestre 2016 (1,19 % pour les crédits sur 15 ans, et 1,67 % pour les crédits sur 25 ans). Des valeurs qui ont donc baissé de 34 % en 1 an, et de 62 % en 5 ans. Les courtiers s’accordent toutefois à envisager un relèvement des taux dès début 2017, déjà engagé par quelques établissements financiers depuis mi-novembre ; une augmentation de 0,05 à 0,3 points, qui reste donc modeste. Les groupes bancaires se sont fixé des objectifs d'activité très ambitieux mais la hausse devrait restée légère en début d'année.

Le site d'estimation immobilière MeilleursAgents anticipe un mouvement de stabilisation au cours des 3 à 6 prochains mois. Selon une étude publiée ce mardi, les taux devraient rester au moins durant cette période sous la barre des 2%, du fait des incertitudes nées de l'élection de Donald Trump aux États-Unis et des mauvaises conditions macroéconomiques en Europe. 


Négocier le coût de l'assurance de prêt !

Une nouvelle mesure va pouvoir être bénéfique sur le coût des crédits :  l’élargissement des possibilités de résiliation des assurances de prêt immobilier, institué par le projet de loi Sapin 2 qui a été adopté définitivement le 8 novembre 2016 (projet de loi relative à la transparence, à la lutte contre la corruption et à la modernisation de la vie économique). Autrement dit, il sera désormais possible à tout emprunteur de changer d’assurance de prêt à chaque date anniversaire de son contrat ; en vertu de la loi Hamon, les possibilités de substitution se limitaient jusqu’ici aux 12 premiers mois suivant la souscription. Cette disposition devrait permettre aux accédants et autres investisseurs immobiliers de négocier davantage le montant de leur prime d’assurance : une opportunité plus que séduisante, quand on sait que l’assurance de prêt peut représenter jusqu’à 30 % du coût total d’un crédit. La mesure n'est pas encore effective, nous attendons les futurs décrets d'application.

Soyez rassurés, la tendance des taux d'intérêt est plutôt à la stagnation, voire à la hausse légère ! En réalité, ce qui va vraiment impacter sur le crédit immobilier, c'est la stratégie prise par les banques. C'est donc toujours le bon moment pour acheter !

Sources : LaVieImmo.com - La Tribune.fr
 


 

 





vous aimerez aussi :


PTZ
14 Décembre 2017

PTZ 2018 : tout savoir sur la nouvelle version du dispositif

Plafonds de ressources, part de l’opération finançable : les conditions à respecter pour bénéficier du dispositif pour acquérir son premier [...]
exonération taxe d'habitation
11 Décembre 2017

Taxe d’habitation : serez-vous exonéré en 2020 ?

Ferez-vous partie des Français à voir leur taxe d’habitation baisser l’an prochain avant d’en être totalement exonérés en [...]
Une belle année pour l'immobilier
07 Décembre 2017

2017 : une année exceptionnelle pour l'immobilier !

En termes d'immobilier, quel bilan pouvons-nous tirer de l'année 2017 ? Que nous réserve le marché immobilier en 2018 ? [...]



urbatys vous accompagne dans votre projet immobilier



news, animations, conseils...suivez-nous sur les réseaux sociaux
appartement  |  maison  |  terrain  |  Acheter  |  Louer  |  Investir  |  Vendre  |  Actualités  |  Qui sommes-nous  |  Contact