En poursuivant votre navigation sur ce site vous acceptez l'utilisation de cookie
afin de nous permettre d'améliorer votre navigation.En savoir plus
J'accepte
  > 
  > 

Vendre seul ou bien accompagné ?

23 Janvier 2018
vendre seul ou accompagné

En France, la moitié des ventes immobilières s’effectue de particulier à particulier. Lancée dans les années 70, celle-ci n’a fait que progresser. Le principal avantage d’une transaction entre particuliers est d’éviter les frais d’agence, en revanche ce n’est pas dénué de risques et de maux de tête…


Le prix du marché, le prix affiché, le prix vendu, votre prix

Lorsqu’un particulier se lance dans la mise en vente de son bien, le prix de vente affiché est en revanche rarement au prix du marché, trop souvent surestimé compte-tenu des travaux effectués à ce jour, aligné sur un budget nécessaire à sa future acquisition, ou bien valorisé par un coefficient affectif inestimable, telle est la réalité. Que se passe-t-il alors ?

Les professionnels au secours des particuliers

Plus de la moitié des particuliers vendeurs se tourne alors vers un professionnel, très souvent dans un état de stress important, ayant perdu plus d’un trimestre à tenter de vendre par eux-mêmes. Des conseils avisés, des prestations de qualité, des outils appropriés justifiant alors pleinement la commission d’agence.

Le propriétaire est-il le mieux qualifié pour vendre son bien ?

La vente, la négociation, l’écoute des clients acquéreurs, cela ne s’improvise pas, tout le monde n’a pas les aptitudes ou les formations nécessaires pour être un bon vendeur. On ne vend pas une maison comme une voiture, on ne vend pas un appartement sans fournir également un minimum d’informations à remettre aux clients acquéreurs, soucieux de protéger au mieux leurs intérêts. Loi Alur, Loi Carrez, DPE, diagnostics, Pré-état daté…tous ces termes et documents barbares sont pourtant nécessaires lors de la vente d’un bien, même de particulier à particulier. Solvabilité des acquéreurs, financement et apport personnel, quelles sont les questions importantes qu’un particulier est en mesure de poser à ses visiteurs ?

En conclusion

Il faut prévoir du temps et de la disponibilité pour traiter une vente et il faut bien s’informer des prix du marché pour bien fixer seul son prix de vente. Qui d’autre est mieux placé qu'un professionnel pour vendre votre bien, il le connait peut-être moins bien que vous, mais ce qu’il maitrise en revanche c’est tout le processus de vente, de la recherche d’acquéreurs qualifiés au projet sérieux jusqu’à l’acte authentique et la remise des clefs. Lui faire confiance est le gage d’être bien accompagné et de vendre votre bien au bon prix dans les meilleures conditions.

Source © Economie Matin, janvier 2018





vous aimerez aussi :


Les bons réflexes à avoir avant d'acheter
23 Juillet 2018

Les bons réflexes à avoir avant d'acheter un bien immobilier

Peut-être envisagez-vous, vous aussi, de profiter de la conjoncture actuelle pour acquérir un bien ? Découvrez les 6 [...]
tendances déco
17 Juillet 2018

Les tendances déco automne-hiver 2018-19

Quels sont les incontournables de l'automne-hiver prochain ? Les couleurs, les matières, les motifs, les formes sur lesquelles vous [...]
emprunter à 1% (ou moins), c’est possible !
10 Juillet 2018

Emprunter à 1% (ou moins), c’est possible !

L’heure est toujours aux soldes sur le front du crédit immobilier. Et pas qu’à moitié. D’après les courtiers, [...]



urbatys vous accompagne dans votre projet immobilier



news, animations, conseils...suivez-nous sur les réseaux sociaux
appartement  |  maison  |  terrain  |  Acheter  |  Louer  |  Investir  |  Vendre  |  Actualités  |  Qui sommes-nous  |  Contact