En poursuivant votre navigation sur ce site vous acceptez l'utilisation de cookie
afin de nous permettre d'améliorer votre navigation.En savoir plus
J'accepte
  > 
  > 

6 astuces pour bien renégocier votre prêt immobilier !

18 Avril 2017
renegocier pret immo
C'est encore le bon moment pour renégocier votre prêt immobilier, même si les taux remontent légèrement, cette hausse reste limitée. Ce n'est pas trop tard pour réagir ! Urbatys fait le point sur les astuces pour bien renégocier votre prêt.

Quel écart de taux faut-il prévoir ?
Les simulations démontrent qu'il faut prévoir, en général, pour les crédits récents, un écart d'au moins 0,70 % entre le taux du crédit et les taux actuels pour que l'économie générée rende l'opération avantageuse, compte tenu des frais engendrés, certains pouvant atteindre jusqu'à 3 % du capital restant dû.
Pour les crédits plus anciens, préférez atteindre un écart d'au moins 1 %.
L'opération de renégociation de prêt est d'autant plus intéressante pour les crédits de moins de 5 ans car c'est au début du prêt que l'on rembourse le plus d'intérêts. En effet, ils peuvent atteindre jusqu'à 50 % de la mensualité les deux premières années pour les crédits sur 20 ans et jusqu'à 60 % pour les crédits sur 25 ans. C'est donc un moment idéal où le rachat de prêt aura un réel impact sur le coût total du crédit.

Des astuces pour optimiser votre renégociation de prêt
Conseil n°1
Mettez en concurrence les banques car les taux peuvent fortement varier de l'une à l'autre selon les profils.

Conseil n°2
Préparez bien votre dossier. La banque vous demandera notamment vos trois derniers relevés de compte, vos trois derniers bulletins de paie et vous aurez éventuellement un questionnaire médical à remplir comme lors de la souscription d'un premier crédit.

Conseil n°3
Ayez conscience des frais avec des pénalités de remboursement anticipé qui devront être versées à l'ancienne banque (6 mois d'intérêts plafonnés à 3 % du capital restant dû), des frais de dossier et des frais de garantie pour le nouveau prêt (entre 1,2 et 2 % du montant emprunté). Ces frais peuvent, sous conditions, être réintégrés dans le nouveau prêt.

Conseil n°4
Diminuez la durée restante de votre prêt immobilier si cela vous est possible en conservant une mensualité identique car l'économie générée sera plus importante qu'en diminuant votre mensualité car l'amortissement du crédit sera plus rapide et le taux sera plus faible sur une durée plus courte.

Conseil n°5
Trouvez une assurance de prêt mieux adaptée et/ou plus compétitive et maximisez ainsi les économies générées par cette renégociation.

Conseil n°6
Prévoyez de conserver votre bien, et donc votre crédit, encore 2 ans minimum car lors d'un rachat, on repart en début de prêt avec, par conséquent, un amortissement plus lent les premières années…

Bien que les taux devraient rester bas pour encore quelques temps, nous vous conseillons de ne plus trop attendre pour avoir les meilleures opportunités de renégociation.



vous aimerez aussi :


voyants au vert 2018
29 Janvier 2018

Immobilier : voyants au vert pour 2018 !

Selon les professionnels du secteur, l'activité immobilière 2017 est un bon millésime avec un nombre record de ventes. [...]
vendre seul ou accompagné
23 Janvier 2018

Vendre seul ou bien accompagné ?

En France, la moitié des ventes immobilières s’effectue de particulier à particulier. Lancée dans les années 70, celle-ci [...]
crédit immobilier 2018
15 Janvier 2018

Crédit immobilier : comment gagner de 1000 à 10 000€ ?

Le Conseil constitutionnel a validé, le 12 janvier, la possibilité de résilier chaque année l'assurance liée à un [...]



urbatys vous accompagne dans votre projet immobilier



news, animations, conseils...suivez-nous sur les réseaux sociaux
appartement  |  maison  |  terrain  |  Acheter  |  Louer  |  Investir  |  Vendre  |  Actualités  |  Qui sommes-nous  |  Contact